robert doisneau

                                                                            

                                                                      

   

Robert Doisneau

Photographe français

[Arts plastiques]
Né à Gentilly le 14 avril 1912
Décédé à Paris le 01 avril 1994
                                                                 

 

Biographie de Robert Doisneau

Le diplôme de graveur-lithographe en poche, Robert Doisneau est formé à la photographie par André Vigneau. Il devient rapidement photographe indépendant pour l'agence Rapho. Il vend ses clichés à des magazines aussi divers que Le Point, Vogue, La Vie ouvrière... et reçoit le prix Kodak en 1947 et le prix Niepce en 1956. Ce 'braconnier de l'éphémère' est célèbre pour ses clichés d'écoliers et d'individus croisés dans les rues de Paris, tel le couple s'échangeant 'Le Baiser de l'hôtel de ville'. Mais ces oeuvres emplies de légèreté et d'humanisme font parfois oublier le caractère révolté du photographe, s'évertuant à traduire par images sa haine de la guerre, ses inquiétudes vis-à-vis du capitalisme et de ses méfaits dans la banlieue. Il a immortalisé Braque, Picasso, Giacometti, Léger, Carné... Une exposition au MOMA de New York en 1951 le consacre au niveau international. Deux films lui rendent hommage : 'Le Paris de Robert Doisneau' de François Porcile en 1973, et 'Bonjour monsieur Doisneau' de Sabine Azéma en 1992.

  • 1912 : Naissance à Gentilly, Val-de-Marne dans une famille bourgeoise
  • 1929 : Diplôme de graveur et de lithographe de l’école Estienne
  • 1930 : Intégration de l’Atelier Ullmann en tant que photographe publicitaire
  • 1931 : Intègre l’atelier d’André Vigneau où il découvrira la Nouvelle Objectivité photographique
  • 1932 : 1er reportage diffusé dans l’Exelsior
  • 1934-39 : Photographe publicitaire chez Renault. Il sera licencié au bout de 5 ans pour absentéisme.
  • 1946 : Intègre l’agence Rapho
  • 1947 : Rencontre Robert Giraud chez l'antiquaire Romi. Début d'une longue amitié et d'une collaboration fructueuse.
  • 1949 : Parution de l’un de ses ouvrages les plus importants, Banlieue de Paris avec des textes de Blaise Cendrars
  • 1949-52 : Photographe pour le Vogue français avant de s’installer comme photographe free-lance.
  • 1956 : prix Niépce
  • 1960 : Expose individuellement au musée d'Art moderne de Chicago
  • 1992 : Rétrospective au Museum of Modern Art, Oxford
  • 1994 : Mort à Montrouge. Enterré à Raizeux (78) aux côtés de sa femme.
  •                                             

 

                                                                                            

                                             

                                                                                            QUELQUES PHOTOGRAPHIES

                     

                                

 

 

 

         

              

 

                                                           

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site